04 / 06 / 2014

    Coup de coeur

    La « Lumière Preternaturelle» de Lyndi Sales

    La fascination de Lyndi Sales pour les analogies troublantes entre infiniment grand et infiniment petit.

    LYNDI SALES - Vesica Piscis - Ontology

    Les œuvres que présente Lyndi Sales à la GALERIE MARIA LUND du 10 mai au 21 juin 2014 prennent la forme de découpages laser sophistiqués, sur papier et plexiglas.

    Ces œuvres sont inspirées par les réflexions sur la perception dont Aldous Huxley fait état dans Les portes de la perception. Le titre même de cet ouvrage fait référence à une citation de l’artiste William Blake Le Mariage du Ciel et de l’Enfer (1790-94) : « Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l'homme telle qu'elle est, infinie. » Les collages de papiers et de couleurs multiplient le sens, les significations, tandis que les surfaces semi-transparentes, irisées et brillantes du Perspex – une forme de plexiglas - suggèrent une multitude d’univers parallèles qui se reflètent, s’influencent et se répondent.
     

    INFORMATIONS PRATIQUES :
     
    GALERIE MARIA LUND
    48 rue de Turenne 75003 Paris
    Exposition de Lyndi Sales, « Lumière préternaturelle - Praeternatural light » du 10 mai au 21 juin 2014.
     
    HORS LES MURS
    Installation au 1er étage du Bon Marché Rive Gauche dans le cadre de L’Entrée sur L’Art Contemporain en collaboration avec Slick Art Fair,  du 23 mai au 6 septembre 2014.


    POUR EN SAVOIR PLUS :

    « Les entre-deux de Lyndi Sales », article écrit par Dominique Poiret pour Libération