12 / 05 / 2014

Nouvelles acquisitions

Commande spéciale à Jean-Michel Othoniel

Un geste fort pour inaugurer le nouvel immeuble Basalte

Jean-Michel Othoniel © Othoniel Studio

Société Générale est heureuse de dévoiler la commande faite à Jean-Michel Othoniel à l’occasion de la construction du nouvel immeuble Basalte à La Défense.

A l’issue d’un processus de sélection, le Comité d’acquisition qui s’est réuni à l’automne dernier a retenu la proposition de l’artiste plasticien français pour réaliser une œuvre inspirée des salles de marchés. Le choix du Comité a été orienté par la volonté de marquer d’un geste fort l’inauguration de ce nouvel immeuble, une acquisition qui continuera d’enrichir la Collection du Groupe composée principalement de peintures, sculptures et photographies contemporaines. Destinée au hall d'accueil, cette commande sera installée à la rentrée 2014.

Jean-Michel Othoniel bénéficie d’une visibilité notoire de par ses dernières actualités. Le 28 février dernier a été inaugurée à Aix-en-Provence sa Rose des vents sur le belvédère naturel de la cité de Beisson. Cette œuvre s’insère dans le programme artistique « quartiers créatifs » de Marseille Capitale européenne de la culture 2013. Du 29 mai au 2 novembre 2014, il sera possible de voir dans les jardins de l’Hôtel-Dieu au Puy-en-Velay une installation monumentale d’Othoniel, le Cœur de l’Hôtel-Dieu, accompagnée d’une exposition évènementielle. Pour fêter le 400e anniversaire de Le Nôtre, le paysagiste Louis Benech et Jean-Michel Othoniel ont été sélectionnés pour rénover le bosquet du Théâtre d’Eau du domaine de Versailles. Cette commande sera inaugurée en septembre 2014. Une autre commande est également en cours de réalisation à Angoulême, un vitrail venant orner le nouveau trésor de la cathédrale Saint-Pierre et qui devrait être finalisée en avril 2015.

EN SAVOIR PLUS :
Site Internet de l'artiste
La Rose des vents à Aix-en-Provence
Le coeur de l'Hôtel-Dieu au Puy-en-Velay
Rénovation du Bosquet du Théâtre d'Eau du domaine de Versailles
Des vitraux contemporains pour la cathédrale Saint-Pierre d'Angoulême
alt

Collection d'art contemporainSociété Générale

04 / 06 / 2014

Coup de coeur

La « LUMIERE PRETERNATURELLE » de Lyndi Sales

La fascination de Lyndi Sales pour les analogies troublantes entre infiniment grand et infiniment petit.

LYNDI SALES - Vesica Piscis - Ontology

Les œuvres que présente Lyndi Sales à la GALERIE MARIA LUND du 10 mai au 21 juin 2014 prennent la forme de découpages laser sophistiqués, sur papier et plexiglas.

Ces œuvres sont inspirées par les réflexions sur la perception dont Aldous Huxley fait état dans Les portes de la perception. Le titre même de cet ouvrage fait référence à une citation de l’artiste William Blake Le Mariage du Ciel et de l’Enfer (1790-94) : « Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l'homme telle qu'elle est, infinie. » Les collages de papiers et de couleurs multiplient le sens, les significations, tandis que les surfaces semi-transparentes, irisées et brillantes du Perspex – une forme de plexiglas - suggèrent une multitude d’univers parallèles qui se reflètent, s’influencent et se répondent.
 

INFORMATIONS PRATIQUES :
 
GALERIE MARIA LUND
48 rue de Turenne 75003 Paris
Exposition de Lyndi Sales, « Lumière préternaturelle - Praeternatural light » du 10 mai au 21 juin 2014.
 
HORS LES MURS
Installation au 1er étage du Bon Marché Rive Gauche dans le cadre de L’Entrée sur L’Art Contemporain en collaboration avec Slick Art Fair,  du 23 mai au 6 septembre 2014.


POUR EN SAVOIR PLUS :

« Les entre-deux de Lyndi Sales », article écrit par Dominique Poiret pour Libération