Logo Collection société génerale

Alors que le contexte sanitaire mondial isole dramatiquement les individus, le Mécénat culturel Société Générale choisit de mettre plus que jamais le partage à l’honneur. C’est en effet le cœur de l’exposition " Transport Commun" (volet 1)- sélection d’œuvres de la Collection d’art Société Générale et d’artistes invités* par la commissaire indépendante Marie-Ann Yemsi** -, pensée pour établir un dialogue entre des œuvres diverses, pour réfléchir à de nouveaux modes d’existence.

Transport commun
À l’échelle mondiale, alors que l’époque semble traversée de tensions et le futur incertain, l’art s’impose comme lieu de rencontre idéal : ainsi l’exposition est construite autour de résonances et d’affinités entre des œuvres de la Collection et le travail d’artistes invité·e·s issu·e·s de la jeune création. C’est un lieu où explorer la fragilité accrue des rapports à l’autre, à soi-même et à l’environnement, où peut se dessiner une nouvelle écologie du vivant porteuse d’espoir et d’harmonie. La figure humaine s’y montre aux prises avec un monde fragmenté, entre ses tendances au repli et ses aspirations à la liberté, et le corps s’impose comme point de convergence, comme interface entre soi, l’autre, et le monde. Ainsi, les artistes prennent à bras-le-corps de nombreuses problématiques contemporaines telles que les migrations et les processus de déterritorialisation, les exclusions et les discriminations raciales, sexuelles ou de genre, ou encore la décolonisation des savoirs et des imaginaires collectifs.

Cartographie sensible

Ces artistes d’horizons variés emploient la palette la plus large d’approches plastiques – peinture, dessin, photographie, vidéo, sculpture, installation, acte performatif – pour dessiner un kaléidoscope de points de vue contemplatifs ou spéculatifs, critiques ou rêveurs, autour d’un même horizon en mutation. Entre les photographies de Jordi Colomer, d’Aglaé Bory ou de Danica Dakić où la place de la figure humaine est centrale, et les sculptures anguleuses des grands noms que sont François Morellet et Raymond Hains, des ponts se créent. Sur les peintures de Kubra Khademi, Ulla von Brandenburg ou François Bard, les personnages se rapprochent, se soutiennent ou s’évitent, alors que Turiya Magadlela évoque la question du lien de manière à la fois plus métaphorique et plus tactile. Dans ce parcours ouvert, un récit conduit à un autre pour former une polyphonie d’expériences.


Commune présence

En filigrane, on retrouve la notion de « commune présence » du poète René Char : l’association d’idées plutôt que la linéarité, le rêve face au chaos, et surtout une manière d’être ensemble malgré la distance. Elle est d’autant plus primordiale que l’ouverture des lieux culturels est encore incertaine : des interviews avec les artistes et des visites virtuelles seront mises en ligne pour que public et acteurs du monde de l’art puissent se réunir autour des œuvres exposées et des idées qu’elles soulèvent. Comme l’explique Marie-Ann Yemsi, commissaire de l’exposition, dans « Transport commun », « les créations denses et singulières des artistes nous rappellent qu’il y a dans l’art une fabrique permanente de ce qui pourrait être autrement, une matière vivante et indocile qui bouleverse nos certitudes et nos imaginaires pour rêver et façonner nos destins mêlés dans le monde qui vient. » De quoi envisager de manière inspirée le monde d’après...

C. Perrin


Les artistes invités : Martin Faure, Antwan Horfee, Romuald Jandolo, Kubra Khademi, El Mehdi Largo, Daniel Nicolaevsky Maria, Josèfa Ntjam, Elsie Otinwa, Lyz Parayzo, Virginia Quadjovie, Rakajoo et Emmanuel Tussore.


Les artistes sélectionnés dans la Collection Société Générale : Kader Attia, Omar Ba, François Bard, Aglaé Bory, Ulla von Brandenburg, Stéphane Calais, Jordi Colomer, Danica Dakić, Sépànd Danesh, Philippe Decrauzat, Philippe Favier, Carole Fekété, Raymond Hains, Turiya Magadlela, Didier Marcel, Jonathan Monk, François Morellet, Lyndi Sales, Berni Searle et Barthélémy Toguo.


** Marie-Ann Yemsi est commissaire d’exposition et consultante en art contemporain.
Née en 
Allemagne et diplômée en Sciences Politiques, elle vit et travaille à Paris. En 2005, elle fonde Agent Créatif(s), un atelier de production culturelle et de conseil en art contemporain avec une expertise reconnue notamment pour les artistes contemporains du continent africain et des diasporas. Directrice Artistique de «Afrotopia», la 11ième édition des Rencontres de Bamako - Biennale Africaine de la Photographie (2017), elle est la commissaire de plusieurs expositions
internationales dont « Odyssées africaines » au Brass (Bruxelles) en 2015, «Le jour qui vient » à la Galerie des Galeries (Paris) en 2017, « A silent Line, Lives Here » au Palais de Tokyo (Paris) en 2018 et «HAVE YOU SEEN A HORIZON LATELY ?» au MACAAL – Musée d’Art Contemporain Africain Al Maaden (Marrakech) en 2020. Elle est commissaire invitée du Palais de Tokyo (Paris) pour l’exposition collective «Ubuntu, un rêve lucide» qui se tiendra à l’automne 2021.


> À voir : dans les tours Société Générale, 17 cours Valmy, 92800 Puteaux, du lundi au vendredi de 10h à 18h, dès que les mesures sanitaires le permettront.

> Conférence-visite virtuelle en ligne en présence de la commissaire le 8 avril à 12h15 (sur inscription).
> Demande de réservation : en ligne via la rubrique contact ou visites@collectionsocietegenerale.com
> A venir : vidéos, interviews, performance filmée : suivez-nous sur Instagram : @collectionsocietegenerale 

> A partir de septembre 2021, le second volet de « Transport Commun » dévoilera les œuvres des 14 lauréats de l’appel à projets du mécénat artistique Société Générale avec les Beaux- Arts de Paris lancé à l'automne 2020, également en dialogue avec des œuvres de la Collection.


Affiche de l'exposition © Elsie Otinwa
En relation