Logo Collection société génerale

INFORMATION COVID-19 (CORONAVIRUS)

Par mesure de précaution, les visites de la Collection ne seront pas assurées aux mois de mars et avril 2020 ; les visites de groupe déjà programmées sur cette période seront reportées.

Kader Attia

France
Né(e)(s) en 1970
Ayant grandi à Garges-les-Gonesses et Sarcelles dans l'univers cosmopolite et pluriculturel des cités à fortes communautés noire-africaine, maghrébine, musulmane et juive, Kader Attia travaille dès l'âge de onze ans sur les étalages du marché de Sarcelles. Contrairement à cette fourmilière, le collège est source d'ennuis. Mais comme beaucoup d'enfants de son âge, Attia s'évade pendant les cours en dessinant sur la marge de ses copies. Son talent est remarqué par un professeur qui l’emmène aux « portes ouvertes » de l’Ecole des Arts appliqués de Paris. De nouveau motivé par les études, il obtient son baccalauréat, puis entre à l’école Duperré, passe un an à l’Ecole des Beaux-arts de Barcelone (1994), et part deux ans au Congo, où il est marqué par la sculpture africaine.
Dès lors ses créations oscillent entre l'installation ("La machine à rêve" Biennale de Venise 2003 et "l'Atelier clandestin" Art Basel Miami 2004), la vidéo ("Shadow" Vidéo Zone, Tel Aviv 2004) et la photographie ("Alter Ego" Sketch Gallery Londres 2005). Entremêlant symboles et références, Kader Attia produit une œuvre riche en polysémie dont l’éloquence ne manque jamais de nous interpeller.
Les œuvres de
l'artiste
En relation