Ellipses pleine/vide, rouge/bleu n°1

Felice Varini

Date : 1996

Support : Installation

© ADAGP, Paris, 2007

L'artiste définit tout d’abord un point de vue, généralement situé à hauteur des yeux et sur un passage obligé, qui constituera le point de départ de la lecture de l’œuvre. A partir de cette position, où la forme peinte apparaît de manière cohérente, le déplacement du spectateur engendre une infinité de points de vue, et permet de croiser l’instant où les figures se forment, mais également de recomposer en permanence formes et rythmes au gré des traversées du couloir.

L’appréciation de l’œuvre tient donc dans ce déplacement, et l’ensemble de points de vue qu’il produit.
Fermer

Le guide