Big Family Portrait

Xiaogang Zhang

Date : 2007

Support : Oeuvres sur papier

Dimension : 70 x 98 cm

Avec leurs visages uniformément lisses aux regards aussi vides que fixes et leurs allures de clones, les portraits de Zhang Xiaogang dépeignent l’homogénéité d’une société où la collectivité prime sur l’individualité. Rien ne semble y distinguer les enfants de leurs parents, ou plus troublant, les femmes de leurs maris, l’individu s’y réduisant à un clone interchangeable et angoissant. Dans ces portraits en noir et blanc, reviennent de manière récurrente la figure rouge d’un enfant de sexe masculin, et surtout une discrète mais omniprésente ligne rouge sang. Elle matérialise sur l’espace de la toile ces liens du sang qui unissent les individus d’une famille ou d’une communauté et dont personne ne peut se défaire. Sur chacune de ces figures impassibles qui ne laissent transparaître aucune émotion, une trace rouge en forme de cicatrice ou de greffe de peau semble figurer une blessure ou une douleur intérieure.


Texte : Carole Vantroys
Fermer

Le guide