Wild Hopes

Barthélémy TOGUO

Support : Oeuvres sur papier

Dimension : 81 x 121,5 cm

Lithographie, 36 ex./BFK Rives, ex. n°22/36

Dans sa série de performances Transit, commencées en 1996, Barthélémy Toguo réfléchit sur les lieux de passage mettant en avant les rapports entre l’individu, l’administration, l’immigré, l’autochtone. Son travail incommode, brusque les codes et détourne les exigences de sécurité qui s’imposent aujourd’hui, jouant sur l’apparence. Avec humour et provocation, il n’hésite pas à aborder des questions politiques dans Pure and Clean, performance où il lave à la main deux drapeaux des Etats-Unis comme un moyen de nettoyer le pays de ses méfaits à l’international. Le thème du flux des marchandises et d’hommes est développé dans The New World Climax, série de grands tampons en bois. Dans les années 1990 il réalise la série d’aquarelles Baptism en hommage au corps humain. Il s’intéresse également au théâtre qu’il intègre dans ses installations comme à la Biennale de Lyon en 2000 (Unfinished Theater) et au Palais de Tokyo en 2004 (The Sick Opera).
Fermer

Le guide